Mais regarde toi ! coup de blush sur Nathy

Photos : Nicolas Guillemot

Fantastique, lumière, transparence et grand écart

Nathy travaille avec nous depuis … toujours disons le simplement. Elle connait nos atermoiements, nos idées géniales et nos aspirations improbables. Elle nourrit notre imaginaire en y apportant sa touche de franchise salvatrice et surtout ses multiples talents comme savoir jouer la transparence de la carnation pour plus de subtilité, jouer la carte de la transformation radicale en créature venue de la planète Quatre Ailes, jouer main dans la main avec la lumière et la vidéo pour booster un visage perdue et faire naître nos rêveries.

Adolescence, jeunesse, glamour, paillettes et masque virtuels

Sur Mais regarde toi ! Nathy est sur tous les fronts. Il y a l’inévitable question de l’adolescence et de trouver à la fois la fraîcheur et la fragilité du visage d’une jeune fille qui quitte l’enfance. Ensuite, il y a la question du glamour, des paillettes et du côté pop psychédélique qu’exige pour nous la confrontation avec l’univers de Lewis Carroll.

Photo : Nicolas Guillemot

Et enfin, il y a notre désir essentiel d’utiliser la vidéo pour raconter des histoires. Ici nous questionnons une approche que les plus geek et les plus jeunes d’entre nous connaissent bien. Ce sont les masques virtuels que certaines application comme Snapchat ou Instagram ont popularisé. Il s’agit d’une technologie à base de réalité augmentée permettant de superposer un masque ou un filtre ou un Lens sur le visage d’un acteur pour changer ses caractéristiques physiques. Le résultat est souvent bluffant mais la fusion est parfois brouillonne. C’est là que Nathy intervient pour créer dans les visages une continuité du masque virtuel pour permettre une meilleure sensation de réel ou plus exactement pour croire davantage à l’illusion technologique. Une approche plastique l’on adore. Celle de mélanger la technologie, le théâtre et le travail de collage, de bricolage… Nathy sera donc aussi dans la minutie de ce travail pour faire le pont entre numérique et artisanale.

Photo : Nicolas Guillemot

Regardons la situation les yeux dans les fards

Nathy qui a commencé cette création avec tout son coeur et son art, va devoir passer le relais à un.e autre artiste du maquillage que nous cherchons encore. Une chute malheureuse l’empêche de poursuivre l’aventure. Nous lui souhaitons évidemment un bon rétablissement. Show must go on !!!

Commentaires