Dans les secrets des archives du Collectif Quatre Ailes

Le collectif a été fondé en 2002… oui on est plus tout jeune c’est vrai… Et en 2019 nous mettons enfin le nez dans notre hangar pour mettre de l’ordre et surtout faire de la place pour le futur. Car il est bien question de ça…

Collectif Quatre Ailes dans la laine jusqu’au cou !

Alors que Certains regardent les étoiles trace sa route de tournée en France et au-delà pour au moins deux saisons ; notre résidence au Théâtre Antoine Vitez – scène d’Ivry, elle, suit son cours pour une belle conclusion en novembre 2020.

En prévision de tout cela, il était plus que vital de rendre notre espace de stockage praticable. Il n’était plus qu’une montagne de cantines, de boîtes, de fils, de chèvres, de poulies, de connectiques et autres fantaisies théâtrales, vidéos ou circaciennes… Tout aurait été très simple et rapide si la force des choses ne nous avait pas obligé à mettre en oeuvre ce grand rangement par une température oscillant entre 1 et 6°C. Et comme nous sommes adeptes de la complexité tout ce qui a été extrait du hangar a été trié pour un recyclage dans les règles de l’art. Bref… 3 jours de travail plein d’émotions, de souvenirs, de sueur, de poussière, de balais, de sacs poubelles, et de questions comme :  » Est-ce que ce câble VGA me procure de la joie ou dois-je lui dire merci ?  » ou encore  » et ça ? je le mets où ? « …

Résidence territoriale en milieu scolaire Saison 2

Le succès d’une association détonnante

Lors de la saison 2018/2019 nous étions associés aux Collèges Molière et Wallon ainsi qu’à l’école Rosa Parks pour entreprendre une grande exploration des thématiques chères à Lewis Carroll dans ses oeuvres sur Alice. Cette traversée vue de l’école élémentaire jusqu’à la 5ème et l’UPE2A-NSA (élèves allophones) a été riche en découvertes et en fantaisies. La restitution finale a été accueillie avec beaucoup de délicatesse par toute l’équipe du Théâtre Antoine Vitez (Scène d’Ivry) et de l’Espace Gérard Philippe. Ces grandes journées de restitution sous la forme d’une exposition d’installations que nous avons appelé Quelque chose d’Alice ont marqué les esprits et même la presse locale. Vous pouvez revivre tout cela en retrouvant tout nos articles sur le sujet ici : La résidente territoriale à Ivry

Le bilan été tellement stimulant que les institutions à l’origine du financement du projet nous ont accordé un prolongement de cette mission pour la saison 2019/2020 afin de développer les projets que nous avions écarté par manque de temps et de moyens.

Lewis Carroll en filigrane

Le prolongement de cette aventure en 2019/2020 repose sur une articulation plus fine avec notre future création (horizon novembre 2020). Toujours soutenu par les motifs de l’univers de Lewis Carroll nous questionnons l’adolescence voire la préadolescence vue depuis les jeunes d’aujourd’hui. Le tout passé au filtre un peu dingue des personnages de L. Carroll et mijoté dans une narration qui s’inspire de la grammaire des réseaux sociaux.

Encore un gros projet, intime et délirant qui sera porté cette fois par des élèves de la 4 ème à la troisième et l’UPE2A-NSA (élèves allophones). C’est l’occasion pour nous d’atteindre les élèves plus grands que nous n’avions pas pu rencontrer l’an dernier et qui ont aussi un regard déjà plus averti sur ce que c’est que de grandir et de devenir ado.

Nous reprenons du service avec les enseignant.e.s et tout le personnel des collèges Molière et Wallon qui comme toujours sont d’un soutien indéfectible pour permettre à leurs élèves de vivre collectivement cette immersion artistique.

Première phase : être ado en 2019…

C’est la classe de 4ème d’Aline Pradoura au Collège Wallon qui se lance la première dans nos investigations. Débats, brainstorming, entretiens… tout y passe même l’organisation d’un faux procès des parents et de leurs injonctions quotidiennes.

à suivre… la création d’une narration à partir des premiers échanges et le bricolage d’un réseau social inventé.

On est de retour : Saison 2019 – 2020 nous voilà

Damien, Annabelle et Michaël vus par Jean-Pascal (Avignon 2019).

Un bel Avignon et un immense merci

Nous sommes très heureux et très fiers de la saison passée qui a connu un beau final lors du festival Avignon Off 2019. Certains regardent les étoiles a été suivi par un public nombreux et les premiers retours des professionnels sont très encourageant pour la suite. Éveil artistique qui nous a reçu aux petits oignons dans la salle rouge cerise a aussi connu une très belle édition.

Quelques chiffres du bilan

Une édition de records, de chaleur d’abord, de ferveur et de fréquentation publics :
– 12 346 spectateurs dans les salles (+8%),
– un taux de fréquentation de 82% (74% en 2018),
– un fréquentation en hausse des familles (+16%),
– une hausse constante de la fréquentation des groupes (+4%).

Merci

Tout cela n’aurait jamais été possible sans le soutien indéfectible des artistes et techniciens qui sont aux manettes de ce spectacle, de tous les proches et ami.e.s du Collectif Quatre Ailes qui veillent sur nous de 1000 façons (Jean-Pascal à l’intendance, Laure-Lou chez le glacier, tous les donateurs et donatrices…)

et encore MERCI

Un indispensable merci aux théâtres et à leurs équipes qui nous ont aidé à accomplir ce projet d’Avignon. Le Théâtre Antoine Vitez (scène d’Ivry) tout d’abord, qui est notre port d’attache depuis bientôt 3 ans et dont les multiples coups de mains nous ont permis de préparer le festival sereinement. Ensuite il y a le Théâtre de Colombes / L’Avant Seine et aussi les Théâtres de Compiègne ( le Théâtre Impérial et l’Espace Jean Legendre)…

Saison 2019 – 2020

Sans lever totalement le voile sur tous les projets en cours, sachez que vous pouvez nous retrouver sur les routes de France avec Certains regardent les étoiles, que nous poursuivons nos aventures auprès des jeunes d’Ivry, que nous préparons aussi une nouvelle création pour octobre 2020, que Damien sera toujours en tournée avec la fine équipe de la compagnie Le Bel Après-minuit et que Michaël sera à l’affiche en septembre 2019 de La vie de Galilée à La Scala (Paris) pour ses images vidéos…

Damien et l’électroménager pendant Avignon 2019

Aucun commentaire… les images suffisent…

Extrait du livre d’or du Festival Théâtr’enfants 2019

Durant le festival, l’équipe d’Éveil artistique a collecté les petits mots et dessins laissés à l’attention des compagnies. Nous venons de les récupérer et nous vous proposons une petite sélection pour Certains regardent les étoiles.

Fête de dernière à Avignon

Certains regardent les étoiles va tirer sa révérence le 26 juillet pour une belle dernière à 10h30. Oui… C’est complet !! Mais après quelques semaines de repos nous reviendrons la saison prochaine pour de nouvelles dates.

Un immense merci à vous tous et toutes qui nous avait accompagné pendant la création et pendant ce festival. Certains et certaines sont venus nous épauler et nous soutenir en chair, en os, en cuisine, en coups de mains, en accueil, en logistique, en spectateurs, en intendance… D’autres nous ont apporté réconfort, messages et petites attentions à distance et d’autres encore nous ont jusqu’à la dernière minute envoyé des dons pour soutenir l’effort financier que représente ce festival.

Merci à tous et toutes. Et que la dernière commence !!!!

https://www.instagram.com/p/B0XngKLIq27/?igshid=dfbrenx1oagl

Retours de spectatrices d’Avignon Off 2019

Le spectacle vu avec Louise (9 ans) : Certains regardent les étoiles : nous sommes rentrés dans l’univers de Victor avec tout d’abord, beaucoup de pudeur et de timidité, pour tout simplement se laisser porter. Mêlant astronomie et théâtre, la pièce est absolument bien montée, le narrateur nous touche, nous émeut. On sort de là, un peu différent !

Un dernier coup de boost par l'équipe de Eveil Artistique Avignon qui a collecté des réactions de spectatrices pleines…

Publiée par Collectif Quatre Ailes sur Jeudi 25 juillet 2019