Épisode 4 : Certains regardent les étoiles à Tétouan

Tétouan n’est qu’à 1h de Tanger en voiture mais il nous a fallu partir au petit matin pour pouvoir jouer le soir même. La ville de Tétouan est très différente de Tanger même si elles sont clairement cousines par l’influence espagnole qui y règne.

La mer est remplacée par la montagne et les couleurs sont chassées par un blanc éclatant et une médina classée patrimoine historique.

Un endroit superbe dont nous ne verrons que très peu car nous repartons dès le lendemain matin.

Il n’y a pas de grands récits héroïques cette fois tellement nous étions concentrés sur la représentation. La salle était belle et grande mais quelques pièges notamment électriques nous attendaient puisque les gradateurs ont sauté plusieurs fois, les vidéoprojecteurs pourtant réglés et calés ont fait du surf sur le tapis de danse nous obligeant à recommencer les calages plusieurs fois… Bref rien de méchant mais la fatigue se fait sentir.

Quelle expérience intense de passer d’un public à un autre aussi vite. À Tétouan nous avions plutôt une salle d’adultes ce qui était une première depuis le début de nos dates marocaines. On ne s’ennuie décidément pas dans cette tournée et c’était un plaisir de partager ce moment.

La soirée s’est achevée sur un délicieux dîner dans un cadre flamboyant, rythmée par une groupe de flamenco et en compagnie du directeur de l’Institut français et de son attachée culturel qui nous ont fait partager les délices de Tétouan en devisant sur toutes les facettes du Maroc qui nous échappaient encore. Et avant de se glisser dans nos lits, un petit tour sur le toit-terrasse du restaurant.

Pour vous donner tout de même quelques chose de croustillant à vous mettre sous la dent, je vous propose une pose sexy de notre technicien de choc et de charme.

Un tuto maquillage invisible de Damien dans les loges… Son ultime secret de beauté révélé

Commentaires